- Xavier Emanuelli -

L’entreprise Marocaine Face à la communication de crise

MASTER CLASS AFFICHE

SEMINAIRE « Gestion des crises et communication sensible : Techniques et stratégies »

« Gestion des crises et communication sensible : Techniques etstratégies », tel était la thématique de la première édition du séminaire organisé par le cabinet Limitless et animé respectivement par l’expert international Didier Heiderich, en sa qualité du président de l’observatoire international des crises, ainsi que Rajaa Kantaoui spécialiste en communication sensible et gestion des crises, en sa qualité de grand témoin invité du séminaire.

Plusieurs entreprises ont pris part à ce séminaire de formation, notamment du secteur bancaire et financier, monétique, enseignement supérieur, cabinet de relations publiques, agence de communication et d’intelligence économique. Le constat était le même, la communication sensible et de crise est une discipline qui a toute ses chances pour amplifier sa place dans le paysage marocain. Ce dernier manque de structuration et de fédération des différents acteurs opérants dans des métiers relatifs à la gestion des crises.

De nos jours, il serait très risqué de se contenter des medias training et manuels d’éléments de langage pour construire une stratégie de sortie de crise efficace. Les conséquences d’une absence d’un processus de gestion, de communication sensible et d’analyse de risque peuvent impacter d’une façon négative, la réputation institutionnelle, l’image de marque et le chiffre d’affaire de toute entreprise.

Selon Rajaa KANTAOUI, il faut rompre Il faut rompre avec l’improvisation, la communication de crise doit adapter ses principes au nouveau contexte dans lequel elle évolue. Et de poursuivre, « tout est question de préparation.

Malheureusement l’entreprise marocaine appréhende le mot crise et préfère développer d’autres créneaux de communication corporate. Cette appréhension impacte indirectement l’enchainement des actions à suivre lors d’une situation d’urgence » .

La décision de communication, la maîtrise des choix et stratégies en situation de crise, l’audace et surtout la connaissance intrinsèque de l’environnement dont lequel évolue l’entreprise exigent non seulement du discernement mais aussi des compétences pointues, formées et complémentaires. Tel était aussi l’objectif de cette MasterClass, qui se voulait une formation intense aux stratégies de communication et gestion des crises destinée aux Présidents, Directeurs généraux, cadres dirigeants et directeurs de communications.

http://lematin.ma/journal/2017/l-rsquo-entreprise-marocaine-face-a-la-communication-de-crise/272277.html